REPTILY-FAMILY

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Chronique potagère...

La 28 ième est en ligne sur la webradio du développement durable...

Commentaires

1. joellejeudi 2 février 2012 à 08:50

Stupefaite!voilà ce que je suis à a suite de votre chronique.Merci pour vos recherches je vais coconner mes petites graines et regarder ma malle aux tresors.Bonne journée

2. herberoussejeudi 2 février 2012 à 11:03

Oui, effectivement, c'est hallucinant ! Je n'avais jamais fait le calcul ! J'imagine bien qu'il y a du travail pour récolter les graines mais quand même, c'est la nuture qui a fait le plus gros boulot, non ?

3. flojeudi 2 février 2012 à 12:43

toujours intéressant de vous lire et de vous écouter.
dans le même ordre d'idée, on a une poule depuis peu, elle est trop cool, elle picore les bébés limaces... ça en fera quelques unes de moins au printemps... du coup les oiseaux viennent au jardin picorer les graines de la poule...
quand au nichoir malheureusement dans le jardin de notre maison "bouygues" louée, les arbres sont trop petits...
mais bon j'ai comme challenge perso de rendre à la nature ce que l'homme lui a pris... d'où quelques plantations en cours... d'où ma question: faut-il "couvrir" les plantations en ces temps de neige (le concept même me fait halluciner, c'est un peu comme mettre un manteau à un chien, mais comme je suis novice, et fraichement débarquée dans le sud-ouest...). j'ai donc entouré la base de mes framboisiers nouvellement plantés de papier journal; et pour les fraisiers j'ai empaillé certains, et pour les autres j'ai fait un trou dans du papier journal pour faire sortir les feuilles et ainsi la terre me semble protégée au niveau de la racine. mais est-ce bien utile?? je suis toute ouïe... merci!!!

4. XMARIEjeudi 2 février 2012 à 21:41

Félicitations, c'est simple, clair et limpide.

5. le_lezardvendredi 3 février 2012 à 09:33

Merci...

Pour les fruits rouges... je ne pense pas que ce soit vraiment utile... mais vous vous en doutiez un peu... non ?

6. Borissamedi 4 février 2012 à 11:54

Bonjour Rodolphe,

On peut rapporter ce calcul sur une vie en France (80 ans).
S'agissant de F1, on rachètera régulièrement, tandis que l'on n'achètera qu'une seule fois en pollinisation ouverte.
Combien au kilo ?

Par ailleurs, le sujet devient très dramatique quand les dépendances peuvent pousser des professionnels au suicide.

L'hiver est donc propice à la réflexion offerte par films et documentaires en vente en ligne en DVD ou (mieux ?) VOD.

J'ai fait l'acquisition de "agriculture biologique, une approche scientifique" de christian carné-carnavalet (livre).

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.