REPTILY-FAMILY

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Promenade du 20 juillet...








Commentaires

1. lechatdimanche 21 juillet 2013 à 11:37

Ton mûrier est avec ou sans épines ? Les mûres sont-elles bien sucrées et goûteuses ? Si oui, tu peux dire le nom de la variété ? Merci.

2. gaelledimanche 21 juillet 2013 à 16:16

Bonjour,

Fervente lectrice dans l'ombre depuis très longtemps, je cherchais un formulaire de contact pour vous écrire, ou plutôt à votre compagne dont j'ai le superbe livre le potager anti crise côté cuisine (j'ai aussi le vôtre, cela va de soi!) pour obtenir quelques précieux conseils sur plusieurs points. Je n'ai rien trouvé sur le site? Et Bravo pour votre blog....un délice!!!

3. Vérolundi 22 juillet 2013 à 22:44

Mais que c'est beauuuu tout ça!!!

4. Sikkimolundi 22 juillet 2013 à 22:47

Wolfgang Beuse est le dernier fermier de Wildemann: "Autrefois, quand les gens étaient trop pauvres pour planter une pomme de terre entière, ils la coupaient en deux. Mais ils mangeaient à leur faim malgré la pauvreté, parce qu'ils savaient cultiver la terre. Il faut absolument transmettre ce savoir aux jeunes. Si on ne le fait pas, ils vont croire que l'on ne peut pas être indépendants. Alors que l'on peut être indépendant, dans plein de domaines. Aujourd'hui, c'est toute une génération qui se retrouve sans emploi stable, et ceux qui en ont un, on les arnaque. On les oblige à travailler pour 1/10ème de ce qu'ils gagnaient avant. On est en train de faire de nous des mendiants. Mais si j'ai une pomme de terre, si j'ai un panier de pommes de terre, je ne suis PAS un mendiant."

(extrait de la minute 45) http://videos.arte.tv/fr/videos/total-rural--7591774.html

Il vous reste 6 jours (sur ARTE+7) pour ne pas manquer la leçon de la pomme de terre...

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.