REPTILY-FAMILY

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les petits pas...

Vous êtes plutôt barbe longue ou rasage de près ?

Lorsqu'on regarde la composition des mousses à raser et qu'on se demande quel est le coût énergétique de la fabrication des dîtes bombes et des lames de rasoirs... et les déchets que ça représente... on a envie d'avoir la barbe au menton et du poil sur les gambettes, bref de laisser-faire...

Cela fait quelques années que nous blaireautons en utilisant des savons de rasage écologiques... Allions nous rester avec nos lames et leurs emballages ? Que nenni, depuis la semaine dernière, le coupe-choux repose fièrement dans la salle de bain des Lézards...

Bon, soyons honnêtes : La transition ne se fait pas sans mal... j'avoue ne pas être sûr de ma dextérité lorsque j'ai la bestiole dans la main. C'est que ça impressionne une lame de cet acabit. Pour couper, ça coupe. D'un point de vue strictement économique je n'ai pas fait une affaire. Un coupe-chou et le cuir qui l'accompagne pour l’affûtage sont un investissement que je ne pense pas amortir (ma consommation de lame n'était pas très importante)... Quel intérêt me, direz-vous alors ?

Le premier intérêt concerne l'éducation des enfants : Nous avons deux gaillards qui tiennent de leur père, de leur oncle ou de leur grand-père... et ne seront pas imberbes. Il y en a un qui commence à se raser. Autant qu'ils prennent tout de suite de bonnes habitudes.
Le second. Comme on fouette un peu devant la lame... c'est la Lézarde qui nous rase (ou qui fait les finitions, surtout sur la joue gauche, le menton et la moustache...). Ça se passe dans la salle à manger et c'est agréable de se faire papaouter. La Lézarde adore s'occuper de ces zhommes et si on l'écoutait elle nous raserait tous les jours
Le troisième... bin, c'est la classe... Non ?






... et une petite musique de circonstance...

Promenade du 30 octobre...









Petit tour d'inspection après la tempête...

Que de vent !

Des nouvelles plantes potagères ? Min z'œil !

La 40 ième est en ligne sur la webradio du développement durable...

Couleurs d'automne...








Il pleut...

Canna comestible...




Des courges...


Semis de blé...

J'ai commencé l'an passé avec 3 épis de chaque variétés (Kamut, Saint Vincent et Rousselin)... je poursuis cette année sur de plus grandes surfaces...

... du 19 octobre

Après la pluie...





Vert Anglais...

Autoportrait à la citrouille...

Graines de pommes de terre...

Tour penchée de gelée de coings...

Petit bonheur...

Je me suis racheté un magnétophone. Enfin, on ne peut plus dire comme ça, les magnétos c'était du temps des dinosaures... et pour ma première prise de son (depuis 15 ans) j'ai eu l'immense joie de tester mon nouveau joujou avec un pianiste... et pas n'importe lequel... qui jouait sur un piano... et pas le premier venu... la tempête (3ième mouvement)

C'était à Crosville, il y a 15 jours pour une action avec Jardin Arts et Soins à l’hôpital de Valogne (assessoirement j'y étais aussi pour causer potager).






Un article à lire sur le sujet

Toutes différentes...

Hélianthe scrofuleux... la fleur...

Les légumes perpétuels au jardin des délices...

de la lumière, la nuit dans le jardin...