REPTILY-FAMILY

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les chemins de l'osier...

Z'avons passé une excellente après-midi avec Hélène...

Hélène est une copine. Accessoirement, Hélène est vannière et cherche à vivre de son travail. Pas facile, c'est un peu comme vivre de la production de plants de légumes bio. Pas facile mais nécessaire quand on cherche à faire dans le circuit-court, respectueux de tout.
Vannerie et jardinage sont étroitement liés. Il y a de nombreux petits gestes que le jardinier devrait connaître pour lier une botte de carottes ou accrocher une plantes qui subit la gravité avec un brin d'herbe ou une jeune branche de saule... Il devrait aussi avoir sa propre production de saules pour occuper ses soirées d'hiver à faire les paniers et nichoirs dont il aura besoin...
...et si c'est trop compliqué il peut passer commande à une vannière dont c'est le métier !

Ça vous intéresse ?
J'en connais une bien !!!
et si ça se trouve il y aura des stages cet hiver...

(elle n'est pas très ordi, site... mais elle a un FB par le biais duquel vous pouvez la contacter
Les chemins de l'osier









Celui là... c'est celui que j'ai offert à ma Douce. Elle en est ravie et s'en sert comme sac à main.

Commentaires

1. veromercredi 6 août 2014 à 09:33

Dommage j'habite trop loin! Je suis une grande fan de tout ce qui est osier, après ma visite à Savigny-le-Temple et son exposition de plantes, j'avais acheté des brins d'osier que j'ai replantés dans le jardin en les tressant. Maintenant j'attends de voir la suite!

2. Emmanuellemercredi 6 août 2014 à 09:47

J'adore! J'ai hâte de découvrir son savoir-faire!

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.