Y'a pas... les potes c'est les potes... et même quand on les voit moins les choses restent évidentes...