REPTILY-FAMILY

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Petit soleil à la capsaïcine et 5 onces de douceur...

Steak de courge...

Toc-toc-toc...

Entendu sur France Inter...

"Moi qui rêvait, avec Edgard Pisani, d'une agriculture humaine, modeste, saine, respectueuse de l'eau, de l'environnement, des animaux... avec de vrais paysans..."

Qui suis-je ?

Les céréaliers, la Pac, les subventions européennes, les pesticides... et la ferme des 1000 vaches... le portrait du ministre de l'agriculture par Bernard Maris.
Bonne écoute de cette croustillante chronique...

Avant dernière récolte de poivrons...

Premier gel de l'année...




Douceur maritime...

Toujours pas de gelée.
Ça tombe bien je n'avais mis à l'abri ni les orangers, ni les mandariniers, ni les... Seuls les caféiers sont au chaud dans la maison (mais eux craignent les températures basses même si elles restent positives). Cette nuit, le ciel s'étend éclairci, la température est descendue à +1°c mais la pelouse est restée verte et il n'y a pas eu besoin de gratter le pare-brise de la voiture. Visiblement, ça n'a pas été le cas de tout le monde car en menant la Lézarde au boulot (dans les terres !!!) nous avons rencontré des automobiles emmaillotées de neige...
En ce moment, il fait toujours 1°c et il pleut... c'est ça la douceur maritime et personnellement je préférerai voir les flocons tomber...

De mémoire de rose...

Les légumes du garage...


Beau soleil et salade de circonstance...

L'Homme qui plantait des arbres

une nouvelle de Giono, lue par Noiret et illustrée par Back... Je l'ai utilisée en classe à la fin du siècle passé...

Mizuna...

Graine de poireau St Victor

Sous la pluie...





Arrivée du général Hiver ???

après un mois d'octobre exceptionnellement doux... voici que les prévisions météorologiques nationales nous annoncent de la neige pour ce soir alors qu'en ce moment il fait +12°c... Même si le gel n'est pas prévu il va falloir prendre certaines précautions...



J'actualise... tout compte fait, le bulletin de 6H15 est beucoup plus modéré...

Cognasses

Cognasse est le doux nom des fruits du cognassier. Pour quel raison est-il devenu coing... beaucoup plus classe ? je n'en sais rien. Si on veut s'la péter on peut aussi l'appeler Poire de Cydonie. Quand j'étais gamin, aux vacances de Toussaint passées dans l'allier, on ramassait les coing après les premières gelées pour qu'ils soient moins... qu'ils soient plus tendres.

Tout est bon dans la cognasse (sauf le duvet qu'il faut retirer avec un chiffon) : la peau et les pépins sont un excellent gélifiant... on peut avec les mêmes fruits faire de la gelée, de la confiture, des pâtes de fruit et de la liqueur... Cette année nous avons innové en passant les pâtes de fruits au dessiccateur pour en parfaire le séchage. C'est pas mal ! Contrairement à la plupart des fruits du jardin, le coing arrive tardivement en saison et nous pouvons en faire la cuisson au moment où la maison a besoin de chaleur et de bonnes odeurs...




Il existe différentes variétés de cognassier (Cydonia oblonga). J'ai 4 pieds dans le jardin dont trois souffrent de la moniliose. Sans traitement (je pense à la bouillie), et en me contentant d'éliminer les feuilles et les fruits touchés je ne parviens pas à juguler le problème. Ce sont les seuls fruitiers touchés dans le jardin. Le cognassier a la réputation de souffrir des airs humides. Peut-être la proximité de la mer est à mettre en cause... peut-être. L'arbre qui donne ces beaux fruits est un cognassier Champion... Il porte bien son nom !

Lors de la transformation des fruits il est intéressant de garder quelques pépins pour faire du franc sur lequel on greffera plus tard. Trois solutions pour le semis : soit mettre les pépins au réfrigérateur avant une mise en terre printannière, soit les mettre à stratifier tout l'hiver dans un pot de sable exposé au nord... soit les semer tout de suite...

Les variétés de cognassier du commerce sont le plus souvent greffées. Le porte-greffe varie en fonction de la nature du sol et du climat...

  • le franc pour les sols au ph>7
  • le sydo ne convient pas aux sols argileux
  • sur aubépine il résiste à la sécheresse
  • et sur sorbier des oiseleurs au froid

Normalement, quand on achète un arbre on devrait savoir sur quoi il est greffé... normalement...en fait le plus souvent on connait "à peine" la variété...

Les petits arbres obtenus à partir des pépins (les francs) vont faire de chouettes portes-greffes pour accueillir des cognassiers bien sûr... mais aussi des poiriers, des nashis, des néfliers d'Allemagne, des néfliers du Japon (bibacier) voire des aubépines... C'est fou tout ce qu'on peut greffer sur des jeunes cognassiers

Où mettre ensuite tous ces arbres ? C'est vrai que la place commence à faire défaut dans le potager... mais il en a tellement de libre dans les petits chemins autours de chez moi... tout est possible pour que ceux qui viendront plus tard aient de belles cognasses. Non ?