REPTILY-FAMILY

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des radis pour ce soir...

des radis de juillet, doux de chez doux... sans arrosage...

Vert, c'est vert...

je sais que ça va mettre en boule certains... mais pffff sur le contrat il est indiqué que les tontes connaîtraient une petite pause estivale. Je l'attends encore la petite pause. L'herbe pousse plus vite et est grasse comme lors d'un mois de mai chaud et humide !

J6

Encore une journée qui est passée à toute vitesse... Ça avance et nous avons fait un grand pas en avant en décidant comment nous allions faire nos petits murets... Du coup, nous allons les habiller avec les chutes d'ardoises du chantier du toit d'il y a deux ans...





Terrasse... entre les gouttes...

et une cinquième journée de boulot... et nous pensons qu'il en faudra encore... pfff... pour finir...
Z'avons été contraints de nous replier trois fois à cause de la pluie... décidément ce mois de juillet n'est pas extraordinaire...

Terrasse... J4

Z'avons trouvé des brosses métalliques circulaires qui se fixent sur les perceuses électriques... ça fait gagner un temps fou ! Cependant, entre la meuleuse, les perceuses et les petits coups de maillet pour enfoncer les briques dans le sable... on ne peut pas dire que la journée fut franchement reposante ni pour les bras ni pour les oreilles... Les arbustes du coin en ont aussi ras la casquette !
Y'a encore du boulot et la pluie revient demain... grrrrrrrrrr !



Longue sera la dernière ligne droite !

après une certaine rapidité d'exécution lors des premiers jours... hier a connu les premiers freins... nous avons pas mal tergiversé pour déterminer le motif, ensuite j'ai commencé comme un brave à scier les briques à la main avant de trouver une meuleuse et surtout, surtout, surtout la dure épreuve du grattage a commencé. Et là, il va falloir être patient parce qu'il y en a pour quelques jours. Voyons le côté positif, peut-être allons nous trouver la solution pour les petits murets des bordures...



Work in progress... rdv au tas de sable...




Des fruits rouges pour l'hiver...





Des promesses de kiwis...

Work in progress...



Petit tour du jardin sous la pluie...

Aujourd'hui il y a eu une visite "professionnelle" du potager dans le cadre de la formation que nous (Draaf, Ireps, Lasalle) offrons aux porteurs de projets voulant mettre en place des potagers et des cuisines solidaires sur leur territoire...
Il a plu... mais c'est comme ça...

La visite commence sur le trottoir d'en face. C'est quand même de là qu'on a la meilleure vue... sur... l'absence de glyphosate sur mon trottoir. J'ai demandé il y a plusieurs années à l'employé communal de cesser d'en mettre et ça a suffit... comme quoi il suffit de pas grand chose. Les pêches, mures... s'offrent à la main du promeneur qui aurait envie de succomber à une petite gourmandise. Les marges donnant sur l'espace public des jardins écologiques doivent montrer l'exemple. Elles doivent donner envie, elles doivent sortir du lot...
Cet hiver c'est une bande "vitrine" que je dois améliorer pour qu'elle soit exemplaire l'an prochain...




Ensuite nous sommes remontés sous la voûte végétale des noisetiers, néfliers du Japon, pêchers... de notre entrée pour longer l'arrière de la maison et grimper les trois marches qui mène au coin des cucurbitacées...


C'est un coin entièrement paillé, certainement le point le plus haut du jardin... qui domine la route de plusieurs mètres. C'est en effet, et pour le coup, un véritable mur végétal puisque j'ai remonté le niveau du sol au fur et à mesure de la croissance de la haie de laurier...


Nous avons longé les topiaires de buis qui semblent indemnes de pyrales... je touche du bois...


Un moment important a été consacré au compostage des déchets. Ici, il s'agit de ma station de compostage des toilettes sèches et des restes de cuisine qui ne finissent pas dans la basse-cour...


Nous avons longé l'arrière de maison le long des érables à peau de serpent, des goumi et autres chèvrefeuilles comestibles pour faire une nouvelles halte auprès de mes cuves à eau...


... et nous sommes rentrés dans le potager


où de très nombreux fruits rouges sont encore à récolter malgré l'absence remarquée de protection (effaroucheur, filet... )


Nous avons poursuivi jusqu'au fond du jardin que nous avons ensuite traversé du nord au sud pour rejoindre la basse-cour...





de là nous nous sommes dirigés vers les serres...



et sommes revenus vers la maison en passant par un autre coin à fruits rouges...




Pour finir vers un petit coin que j'aime beaucoup autour de la mare...


Promesse de kaki ???

Un jardin qui pétille...

Des laitues qui montent...

Des framboises en transit vers l'artique...